Aller au contenu

| | |

Vous êtes ici : IECIFRL'IECIL'équipeEnseignants

trombi

MME PAULINE LEMAIGRE-GAFFIER 

MAITRE(SSE) DE CONFERENCES
Maîtresse de conférences en histoire moderne - Responsable de la mention de Master Archives - Responsable pédagogique du parcours de Master Gestion des Archives et de l’Archivage

Coordonnées

Bureau
503
Tél
0139255503
Secrétariat
0139255709
Adresse mail
pauline.lemaigre-gaffier@uvsq.fr

Discipline(s)

Histoire

Discipline(s) enseignée(s)

  • « Histoire des cours en Europe, XVIIe-XVIIIe siècles » (L3/S5)
  • « Cultures de l’écrit » (L3/S5, CM et TD, en collaboration avec Pierre Chastang)
  • Master HCS, séminaire de recherche en histoire moderne : en collaboration avec Chantal Grell et Delphine Carrangeot ; coordination du séminaire « Versailles, une histoire en perspective »
  • Master GDA (M1 et M2) : séminaires et suivi des travaux de recherche (en collaboration avec Pierre Chastang).

Thèmes de recherche

Sujets de recherche :
  • Sociétés de cour européennes : fêtes et cérémonies ; interactions avec la ville ; consommations.
  • Histoire culturelle : spectacles et théâtres privilégiés ; culture matérielle ; écrits documentaires ; historicité des pratiques culturelles.
  • Histoire politique : finances et comptabilité publiques ; culture politique et pratiques administratives ; histoire de l’action publique.
  • Histoire économique : privilèges et entreprises.
Responsabilités scientifiques :
  • Depuis 2022 : Membre du Comité de pilotage du DIM PAMIR : "Patrimoines matériels : innovation, expérimentation et résilience"
  • Depuis 2022 : Membre du comité scientifique du projet ANR ACADEC (Les Académies de Concert en France au XVIIIe siècle), porté par Bénédicte Hertz (CESR-CmbV).
  • Depuis 2018 : Membre du comité de pilotage du World Economic History Congress, Paris 2022.
  • Depuis 2017 : Membre du comité scientifique de la Fondation des sciences du patrimoine, comme représentante du laboratoire DYPAC.
  • Depuis 2014 : Membre du comité de lecture du Centre de recherche du château de Versailles et, depuis juin 2018, du conseil scientifique du Centre de recherche du Château de Versailles.
 
Bibliographie [depuis 2015]

Ouvrages

2016

En préparation

  • Avec Dominique Margairaz, Isabelle Bretthauer, Anne Conchon, Vincent Demont, Guillaume Garner et Corine Maitte, Privilèges et entreprises en Europe, XVIe-XVIIIe siècles (Éditions de la Sorbonne)
  • Avec Éric Hassler, Histoire des cours princières de l’Europe moderne (éditions Armand Colin)

Direction d'ouvrages collectifs

2019

Articles et chapitres d’ouvrages collectifs

À paraître
  • Avec Pierre Chastang, « Partages et hybridations : archives et bibliothèques du XIIe au XVIIIe siècle », dans Emmanuelle Chapron et Fabienne Henryot, dir., Archives en bibliothèques. XVIe-XXIe siècles, Lyon, ENS Éditions.
  • « Les Menus Plaisirs, Grétry et Marmontel. Une politique monarchique de l’opéra-comique dans la France des Lumières ? », à paraître dans Florine
  • « Des pratiques d’amateur à l’administration royale des arts, les intendants des Menus Plaisirs sous Louis XV », dans Christophe MORIN (dir.), Ministres des arts : les ministres et les arts sous Louis XV, acte du colloque international tenu à Blois et à Tours les 4 et 5 juillet 2012, PUR.


2022

  • « De la cour à l’entreprise, noblesses et privilèges économiques dans les villes de résidence (France-Europe, XVIIe-XVIIIe siècle) », dans Éric Hassler et Anne Motta, dir., Noblesses et villes de cour en Europe (XVIIe-XVIIIe siècles), PUR, p. 115-129.


2021

  • Contribution à Hervé Lacombe, dir., Histoire de l’Opéra français, t. 1 – L’Ancien Régime : L’Opéra de 1672 à 1791, Paris, Fayard : "L'Opéra de 1669 à 1791 : Une institution entre monopole, privilège et académie", p. 207-213 et "L’art lyrique à la cour : représentations, concerts et patrimoine musical", p. 456-465.
  • « L’art en pièces détachées : écritures marchandes et comptables des fournitures pour la Maison du Roi (France, seconde moitié du XVIIIe siècle) », dans Cecilia d’Ercole et Jean-Michel Minovez, dir., Art et économie, une histoire partagée, Toulouse, Presses Universitaires du Midi, p. 119-127.
  • « Privilèges d’entreprises et culture des apparences dans la France des xviie et xviiie siècles », Parlement(s). Revue d’histoire politique, 2021/3, n° 34, p. 47-66.
  • « L’Ambassadeur de Famille, diplomate et courtisan au service des Bourbons. L’exemple du comte d’Aranda, ambassadeur d’Espagne auprès de la cour de France (1773-1786) », dans le numéro thématique « Le Théâtre des nations » du Bulletin du Centre de recherche du Château de Versailles. https://journals.openedition.org/crcv/21460
  • « Des lettres parmi d’autres ? Les lettres de Marie-Antoine à Fersen (1791-1792) au regard des pratiques d’écriture de son temps », dans Isabelle Aristide, dir., Marie-Antoinette et Axel de Fersen. Correspondance secrète, Paris, éditions Michel Lafon, p. 25-35.


2020

  • Avec Éric Hassler, « Les sociétés de cour en Europe (XVIe-XVIIIe siècles). Essai historiographique », dans Nicolas Le Roux, dir., Faire de l’histoire moderne, Paris, Classiques Garnier, p. 211-233.
  • Avec Pierre Chastang, « L’écrit et l’imprimé », dans Reine-Marie Bérard, Catherine Kikuchi et Bénédicte Girault, dir., Initiation aux études historiques. Un e-manuel ouvert pour l’enseignement supérieur en histoire, Paris, Nouveau Monde éditions, 2020, p. 51-65 (et mise en ligne en Open Access).

2019

  • « Mobilité et « voyages » du roi de France à l’époque de la monarchie administrative (XVIIe-XVIIIe siècles) », dans Josiane Barbier, François Chausson et Sylvain Destephen, dir., Le Gouvernement en déplacement. Pouvoir et mobilité de l’Antiquité à nos jours, Rennes, PUR, 2019, p. 469-491.
  • Avec Solveig Serre, « L’Académie royale de Musique sous l’Ancien Régime », dans Solveig Serre et Vincent Giroud, dir., La Réglementation de l’Opéra de Paris (1669-2015) : édition des principaux textes normatifs, Paris, École nationale des Chartes, 2019, p. 13-86.

2018

  • « Entre service du roi et privilèges d’entreprise. Contribution à l’archéologie de la politique publique du théâtre au XVIIIe siècle », dans Robert Carvais et Cédric Glineur, dir., L’État en scènes. Théâtres, opéras, salles de spectacles du XVIe au XIXe siècle. Aspects historiques, politiques et juridiques, Paris, Lextenso/CEPRISCA, 2018, p. 317-331.
  • Avec Delphine Carrangeot, Conclusions, dans Delphine Carrangeot, Bruno Laurioux et Vincent Puech, dir., Rituels et cérémonies de cour de l’Empire romain à l’âge baroque, Lille, Presses Universitaires du Septentrion, 2018, p. 199-203.

2017

  • « Une administration entre cour et ville, les Menus Plaisirs du roi dans le Paris des Lumières », dans Boris Bove, Muriel Gaude-Ferragu et Cédric Michon, dir., Paris, ville de cour. XIIIe-XVIIIe siècles, Rennes, PUR, p. 251-265.
  • « From props to sets. The "Menus Plaisirs" Administration and French Court Space Conversion. 1660s-1700s », dans Ronnie Mulryne et Krista de Jonge, dir., Architectures of Festival: Fashioning and Re-Fashioning Urban and Courtly Space in Early Modern Europe, Routledge, p. 299-317.
  • Avec Anne Conchon, « L’impossible restauration des manufactures royales. Sollicitations et refus de privilèges d’entreprises sous l’Empire et la Restauration », Annales historiques de la Révolution Française, 2017/3, p. 77-100.
  • « Lumières du théâtre, lumières de la ville. L’éclairage aux XVIIe et XVIIIe siècles », dans Revue d’histoire du théâtre, 2017, n° 273 – L’éclairage au théâtre, p. 11-18.
  • Contribution à l’Histoire mondiale de la France, sous la direction de Patrick Boucheron, Paris, Seuil : notice « 1682. À Versailles, l’Europe française se trouve une capitale ? », p. 326-330.

2015
  •  « Les Menus Plaisirs et l’économie des funérailles royales au XVIIIe siècle », dans Gérard Sabatier, dir., La Mort du roi, Paris, Tallandier, p. 118-125.
  •  Contribution à Versailles. Histoire et dictionnaire, Mathieu Da Vinha et Raphaël Masson, dir., Paris, Robert Laffont (collection « Bouquins ») : notices "Administration des Menus Plaisirs", "Hôtel des Menus Plaisirs", "Papillon de La Ferté", "Voitures de la Cour", "Francastel", "Approvisionnement", "Marchands privilégiés", "Garde-Meuble", "Dépenses de la Maison du Roi".

Activités / CV

Ancienne élève de l’École Normale Supérieure (2000-2005), agrégée d’histoire (2003) et ancienne boursière de la Fondation Thiers (2009-2010), Pauline Lemaigre-Gaffier est docteur de l’Université Paris 1, où elle a enseigné comme allocataire-monitrice puis comme ATER. Soutenue en 2011, sa thèse consacrée à l’administration des Menus Plaisirs du Roi au XVIIIe siècle a reçu en 2012 le Prix Benabou décerné par la Chancellerie des Universités de Paris. Ses travaux visent notamment à l’exploration des corpus matériels (écrits et objets) produits par les institutions curiales, afin d’éclairer les processus de fabrication du cérémonial, de construction administrative de l’État et d’articulation du service du roi et du public. Après avoir travaillé sur la cour de France dans le cadre de sa thèse, elle a élargi l'échelle institutionnelle et géographique de ses recherches, notamment avec le programme ANR "Privilèges" (coord. D. Margairaz, IDHES).

Informations complémentaires