Vous êtes ici : IECIFRL'IECIL'IECIConseil de l'IECI

trombi

M. VINCENT PUECH 

Libellé inconnu
Maître de conférences en Histoire ancienne
Directeur de l'Institut d'études culturelles et internationales
Directeur des études des Semestres 1-2-3 et du parcours 1 (Enseignement et recherche) (Semestres 4, 5 et 6) de la Licence d’Histoire
Directeur du Master 1 MEEF Histoire-Géographie

Coordonnées

Tél
01 39 25 50 11
Secrétariat
01 39 25 53 01
Adresse mail
vincent.puech@uvsq.fr

Discipline(s) enseignée(s)

Enseignements (2016-2017) :
  • S1 (CM et TD) : La République romaine des Gracques à Actium (133 – 31 av JC)
  • S6 (CM et TD) : La Méditerranée orientale dans l’Antiquité tardive (IVe-VIe siècles)

Thèmes de recherche

Bibliographie [depuis 2011]

Ouvrages

2012
  • PUECH Vincent, Les juifs dans le monde hellénistique, Paris : Ellipses, 2012, 160 p.
2011
  • PUECH Vincent, Constantin. Le premier empereur chrétien, Paris : Ellipses, 2011.
Direction d'ouvrages collectifs

À paraître
  • CARRANGEOT Delphine, LAURIOUX Bruno et PUECH Vincent (dir.), Rituels et cérémonies de cour, de l’Empire romain à l’âge baroque, Lille : Presses Universitaires du Septentrion, 2017.
2013
  • PUECH Vincent et CHARPENTIER G. (dir.), Villes et campagnes aux rives de la Méditerranée ancienne. Hommages à Georges Tate, TOPOI, Supplément 12, 2013, 622 p.
Articles et chapitres d’ouvrages collectifs

À paraître
  • PUECH Vincent, « Funérailles de Justinien et avènement de Justin II selon Corippe : la cohérence d’une cérémonie palatiale », dans D. Carrangeot, B. Laurioux et V. Puech (dir.), Rituels et cérémonies de cour, de l’Empire romain à l’âge baroque, Lille : Presses Universitaires du Septentrion, 2017.
  • PUECH Vincent, « L’apport de Kandidos, Malchos et Jean d’Antioche à l’histoire politique du règne de Zénon (474-491) », dans E. Amato, P. de Cicco, B. Lançon et T. Moreau (dir.), Les historiens grecs fragmentaires d’époque impériale et tardive, Rennes : Presses Universitaires de Rennes, 2017.
  • PUECH Vincent, « 177 : Fille aînée du christianisme oriental ? », dans P.  Boucheron (dir.), Histoire mondiale de la France, Paris : Seuil, 2017, p. 66-70.
  • PUECH Vincent, « Constantin vu par Malalas : la légende officielle du VIe siècle ? », Revue des Études Tardo-antiques, 7, 2017-2018.
  • PUECH Vincent, « Le siècle de Justinien d’après les ouvrages de H. Leppin, P. Maraval et G. Tate », Antiquité Tardive, 25, 2017. 
  • PUECH Vincent, « La christianisation du cérémonial impérial dans l’Antiquité tardive », dans S. Destephen, B. Dumézil, H. Inglebert (éd.), Le Prince chrétien, Antiquité tardive et Haut Moyen Âge, Paris : Picard, 2017.
2016
  • PUECH Vincent, « Les statues des bains de Zeuxippe à Constantinople : collection et patrimoine dans l’Antiquité tardive », Anabases, 24, 2016, p. 145-184.
  • PUECH Vincent, « Quelques aspects des relations entre les mercenaires catalans et le pouvoir impérial byzantin au début du XIVe siècle », dans P. Chastang, Cl. Soussen et P. Henriet (dir.), Figures de l’autorité médiévale. Mélanges offerts à Michel Zimmermann, Paris, Publications de la Sorbonne, 2016, p. 221-233.
  • PUECH Vincent, « Ibn Battuta chez l’ennemi byzantin : des informations précises, quoique erronées parfois », Qantara, 101, 2016, p. 40-44.
2015
2014
2013
  • PUECH Vincent, « Smyrne et ses campagnes au XIIIe siècle. Les relations d’une ville byzantine avec son arrière-pays », Histoire & Sociétés Rurales, 39, 2013, p. 35-59.
  • PUECH Vincent, « Les travaux de Georges Tate sur la Syrie du Nord et les études sur la Macédoine à la fin du Moyen Âge : un apport commun à la connaissance des campagnes byzantines », dans G. CHARPENTIER et V. PUECH (dir.), Villes et campagnes aux rives de la Méditerranée ancienne. Hommages à Georges Tate, TOPOI, Supplément 12, 2013, p. 459-470. 
2012
  • PUECH Vincent, « Réseaux familiaux et pouvoir au VIe siècle », dans Béatrice CASEAU (dir.), Les réseaux familiaux, Antiquité tardive et Moyen Âge. In memoriam A. Laiou et É. Patlagean, Paris : ACHCByz, 2012, p. 275-285.
  • PUECH Vincent, « La méthode prosopographique et l’histoire des élites dans l’Antiquité tardive », Revue historique, CCCXIV/1, n° 661 (2012), p. 155-168.
  • PUECH Vincent, « Les Histoires de Jean VI Cantacuzène (livres I et II) », dans P. MONNET et J.-Cl. SCHMITT (dir.), Autobiographies souveraines, Paris : Publications de la Sorbonne, 2012, p. 69-92.
  • PUECH Vincent, « The Byzantine Aristocracy and the Union of the Churches (1274-1283): a prosopographical approach », dans Guillaume SAINT-GUILLAIN et Dennis STATHAKOPOULOS (dir.), Liquid and Multiple: Individuals and Identities in the Thirteenth-Century Aegean, Paris : ACHCByz, 2012, p. 35-44. 
  • PUECH Vincent, « Constantinople au XIVe siècle vue par Ibn Battuta », Byzantion, 82 (2012), p. 305-322.
2011
  • PUECH Vincent, « Aristocratie byzantine et stratégie d’implantation locale : le cas des Maliasènoi dans la Thessalie du XIIIe siècle », dans M. TERRASSE (dir.), Stratégies de conquête, de défense ou de victoire en Méditerranée, Tlemcen, 2011.
  • PUECH Vincent, « Constantin selon T. D. Barnes : entre érudition et imagination », Antiquité Tardive, 19 (2011).
  • PUECH Vincent, « Le réseau politique d’un évêque de l’Antiquité tardive : les correspondants laïcs de Théodoret de Cyr (393 – vers 460) », Antiquité Tardive, 19 (2011), p. 271-282.
  • PUECH Vincent, « The Aristocracy and the Empire of Nicaea », dans J. HERRIN et G. SAINT-GUILLAIN (dir.), Identities and Allegiances in the Eastern Mediterranean after 1204, Farnham : Ashgate, 2011, p. 69-80.
> Consultez la liste des publications de Vincent PUECH [PDF - 68 Ko]

Activités / CV

Né en 1970, il est ancien élève de l’École Normale Supérieure de Fontenay/Saint-Cloud (1990-1996). Il a soutenu en 1992 une maîtrise sur « Le statut de Palmyre dans l’Empire romain, de Tibère aux Sévères », dans le cadre de laquelle il a séjourné à l’Institut Français d’Archéologie du Proche-Orient (Damas). Agrégé d’Histoire en 1994, il a soutenu en 2000 à l’UVSQ une thèse de doctorat sur « L’aristocratie et le pouvoir à Byzance au XIIIe siècle (1204-1310) ». Il a été Allocataire Moniteur Normalien (1996-1999) en Histoire ancienne puis Attaché Temporaire d’Enseignement et de Recherche (1999-2003) en Histoire ancienne et médiévale à l’UVSQ. Depuis 2003, il est maître de conférences en Histoire ancienne et correspondant à l’UVSQ de la Société des Professeurs d’Histoire Ancienne de l’Université, ainsi que membre associé de la Société des Historiens Médiévistes de l’Enseignement Supérieur Public.  

Il a été maître de conférences à l’Institut d’Études Politiques de Paris (2003-2005) où il était chargé, dans le cadre du programme Humanités, d’un enseignement sur « L’identité européenne au miroir de l’Orient » (de l’Antiquité au XXe siècle). Il a été chargé de cours d’Agrégation au Collège Sévigné (2003-2009) et membre du jury d’écrit de l’Agrégation d’Histoire (2007-2008).  

Entre 2004 et 2009, il a été directeur adjoint du Laboratoire URMED CNRS/UVSQ (« Structures rurales et tissus urbains aux rives de la Méditerranée dans l’Antiquité et au Moyen Âge »). Il est membre associé de l’UMR 8167 (Orient et Méditerranée), au sein de laquelle il est rattaché à la composante Monde byzantin. Il est codirecteur de la collection « Biographies et Mythes historiques – Histoire ancienne » aux éditions Ellipses. Il est membre du comité de lecture des revues Archimède (Université de Strasbourg), RM2E – Revue de la Méditerranée, édition électronique et Circé (UVSQ). Il est membre nommé du Conseil National des Universités (section 21).